Serena trahie par son corps, Garcia en perdition, Sakkari et Barty qualifiées… Ce qu’il faut retenir de la 2e journée dans le tableau féminin

Deuxième journée sur le gazon de Wimbledon, à Londres. Une journée marquée par l’abandon de Serena Williams, blessée à la cuisse contre la Bélarusse Aliaksandra Sasnovich (100e mondiale). Pour leur entrée en lice, Ashleigh Barty et Maria Sakkari ont obtenu mardi 29 juin leurs tickets pour le tour suivant.

Serena Williams abandonne sur blessure

Pas de 24e titre majeur pour l’Américaine, toujours à la poursuite du record de Margaret Court. Blessée à la cuisse droite, la n°8 mondiale, 40 ans, a abandonné la compétition dès le premier tour, à 3-3 dans le premier set contre la Bélarusse Aliaksandra Sasnovich. Serena Williams est même sortie du court en pleurs.

Dans sa longue carrière, elle n’avait jusque-là abandonné qu’une seule fois en plein match dans un tournoi du Grand Chelem, en 8e de finale face à Arantxa Sanchez à Wimbledon 1998.

Serena Williams après sa blessure lors du premier tour contre Aliaksandra Sasnovitch. (ADRIAN DENNIS / AFP)

Venus Williams a souffert, Maria Sakkari expéditive

Sa soeur Venus, cinq fois titrée à Londres et finaliste en 2017, a bataillé face à la Roumaine Mihaela Buzarnescu, mais a fini par s’imposer en trois sets (7-5, 4-6 ,6-3) et 2h40 de jeu. L’Américaine, qui a commis de nombreuses fautes, devra hausser son niveau de jeu si elle veut inquiéter la tête de série 21 Ons Jabeur au tour suivant.

5. Victorieuse de son premier tour face à Buzarnescu, @Venuseswilliams est devenue la 5ème joueuse depuis le début de l’ère Open à remporter un match en Grand Chelem après avoir fêté ses 41 ans. #Wimbledon pic.twitter.com/90EJvDvOgg

— Jeu, Set et Maths (@JeuSetMaths) June 29, 2021

De son côté, Maria Sakkari, tête de série numéro 15 et demi-finaliste lors du dernier Roland-Garros, n’a laissé aucune chance à son adversaire, la Néerlandaise Arantxa Rus (6-1, 6-1), l’éliminant en moins d’une heure. 

Ashleigh Barty réussit son entrée

La numéro 1 mondiale a écarté l’Espagnole Carla Suarez Navarro en trois sets (6-1, 6-7, 6-1). Après une première manche facile, Barty a trouvé une opposition plus forte dans la deuxième manche, qu’elle a cédée à son adversaire. Loin de se démonter, elle a su profiter d’une baisse de régime de Suarez Navarro, pour reprendre le contrôle total de la partie. 

Après avoir abandonné Roland-Garros dès le deuxième tour en raison d’une blessure à la hanche, l’Australienne a réussi son entrée dans la compétition. « Physiquement, le gazon est moins exigeant. Mais je me sentais à 100% aujourd’hui » a-t-elle précisé à l’issue du match. Barty, qui reste sur une élimination en huitièmes de finale en 2019, affrontera au deuxième tour la Russe Anna Blinkova (89e) ou la Hongroise Timea Babos (116e).

The world No.1 is through @ashbarty beats a spirited Carla Suarez Navarro 6-1, 6-7(1), 6-1 for her first win on grass since 2019#Wimbledon pic.twitter.com/gZSpnV2pd9

— Wimbledon (@Wimbledon) June 29, 2021
Caroline Garcia déjà sortie

Nouvelle désillusion pour la Française Caroline Garcia (76e) qui n’a pas réussi son retour sur le gazon de Wimbledon. Face à elle, l’Américaine Jessica Pegula n’a pas mis longtemps avant de prendre le dessus (6-3, 6-1) en un peu plus d’une heure de jeu. La 26e joueuse mondiale s’est notamment appuyée sur ses 76% de points gagnés derrière son premier service et ses 50% de points gagnés sur balles de break (4/8) pour faire la différence. Garcia aura donc fait un passage éclair à Wimbledon, elle qui n’a passé qu’un tour sur gazon cette saison, du côté de Birmingham.