169 «enfants du djihad» ont été rapatriés en France

INFO LE FIGARO – Des députés et des sénateurs LR ont adressé un courrier au chef de l’État pour réclamer une évaluation de leur suivi.

Mardi, quelques «enfants du djihad» sont arrivés à Paris depuis la Turquie. Rappel discret d’un problème des plus sensibles dans sa dimension humanitaire, politique et sécuritaire. Le 28 juin, à l’initiative de Bérangère Poletti, députée LR des Ardennes et membre de la commission des affaires étrangères, un groupe de députés et de sénateurs Les Républicains ont adressé un courrier au chef de l’État concernant l’accueil de ces enfants. Selon un dernier bilan, au 6 juillet, 169 seraient rentrés en France. Dont 35 ont été rapatriés depuis les camps syriens contrôlés par les Kurdes, le reste ayant transité par la Turquie. Quelque 300 enfants français sont toujours dans les camps syriens. Face aux initiatives (tribunes, saisine des instances internationales…) demandant leur rapatriement, qui trouvent des échos dans plusieurs formations politiques et jusqu’au sein de la majorité présidentielle, les élus LR s’interrogent, eux, sur le suivi (social, psychologique…) mis en place en 2017-2018 pour

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 76% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous