Action Logement a vu ses investissements bondir en 2020

Bruno Arcadipane, président d’Action Logement, a présenté, le 30 juin, des résultats financiers 2020 « en forte baisse, à la mesure de la forte hausse des engagements » de l’organisme paritaire, chargé d’aider les salariés du secteur privé à se loger. Le résultat net part du groupe est, « pour la première fois », négatif, à -284 millions d’euros.

 

Dans le détail, Action Logement Service (ALS), qui distribue notamment les aides, plonge à -1,906 milliard d’euros, à cause de l’augmentation des montants de subventions (+2,3 milliards d’euros par rapport à 2019) « pour financer les actions dans le cadre du Plan d’investissement volontaire (PIV), de la Nouvelle convention quinquennale (NCQ) et des aides exceptionnelles », soit un total de 3,2 milliards d’euros de subventions, alors que, rappelle le groupe, les financements, issus de la Participation des employeurs à l’effort de construction (Peec), est restée stable à 1,6 milliard d’euros.

 

Les activités immobilières du groupes, portées par Action Logement Immobilier (ALI), qui regroupe les bailleurs sociaux du groupe, et par l’Association Foncière Logement (AFL), ont un résultat positif à 1,193 milliard d’euros. Enfin, des « retraitements intra-groupe » correspondant aux subventions versées par ALS aux entités du groupe et aux cessions des biens par les filiales à l’Opérateur national de vente (ONV) chargé de vendre des logements sociaux, et apportent 429 millions d’euros au résultat du groupe.

 

Trésorerie en baisse

 

Il vous reste 64% à découvrir.