Kaufman & Broad espère un redressement en 2021

Le groupe Kaufman & Broad, l’un des dix premiers promoteurs français, a vu son chiffre d’affaires progresser de 57,4% au premier semestre, comparé à la même période de 2020, marquée par la crise sanitaire qui avait ralenti des chantiers et rendu plus difficile de réaliser des ventes auprès des particuliers, à 605,8 millions d’euros, selon un communiqué. Au sein de celui-ci, le chiffre d’affaires logement, qui représente la majeure partie de l’activité du groupe, s’est élevé à 519,1 millions d’euros contre 352,3 millions d’euros un an plus tôt, tandis que celui du pôle tertiaire, plus modeste, a été de 83 millions d’euros (HT) contre 30 millions d’euros un an plus tôt.