la couverture vaccinale des soignants en Belgique diffère d’un métier à l’autre

VU D’AILLEURS – Sciensano a croisé les données répertoriant les prestataires de soins avec le registre de vaccination. Il apparaît que fin mai, 73,5 % des soignants avaient reçu au moins une dose. Des disparités régionales et au sein des catégories professionnelles sont aussi mises au jour.

Par Anne-Sophie Leurquin (Le Soir)

Ils ont été parmi les premiers à pouvoir se faire vacciner, après les résidents et le personnel des maisons de repos. Les professionnels des soins de santé ont en effet été identifiés comme un groupe prioritaire de la campagne de vaccination. Comme le rappelle l’organisme de santé publique Sciensano dans le rapport qu’il vient de livrer sur l’état de la vaccination parmi les prestataires de soins, si certains ont pu prétendre à leur première injection dans le cadre de leur activité dans des maisons de repos, la plupart ont été invités entre le 18 janvier et fin mai. Sciensano est donc désormais en mesure de déterminer le taux de vaccination parmi les soignants.

En croisant la base de données répertoriant tous les prestataires de soins reconnus en Belgique et le registre national des vaccinations grâce au système Vaccinnet+, le rapport établit que la couverture vaccinale atteinte chez les professionnels de soins de santé reconnus en Belgique et ayant reçu

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 47% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous