Le Covid crée des embouteillages monstres à l’examen du permis de conduire

DÉCRYPTAGE – Les délais d’attente ont doublé dans les auto-écoles, qui n’arrivent plus à gérer une demande croissante.

Il y a toujours des embouteillages monstres aux portes des auto-écoles. D’après leurs responsables, 350. 000 de leurs élèves patientent pour passer les épreuves pratiques du permis de conduire. Cette situation, qui les renvoie quelques années en arrière, avant la réforme de 2014 qui avait fluidifié le système, est liée à la crise sanitaire. Avec les diverses périodes de confinement, ces établissements, comme les centres d’examen, ont tiré le rideau et les délais d’attente sont passés de 45 à 90 jours.

La crise touche en priorité les grandes agglomérations, l’Île-de-France en tête, mais aussi des secteurs moins peuplés. Un peu partout, la presse locale se fait l’écho des plannings saturés et de ces élèves qui trépignent, faute de place aux examens. Et ce sont eux, les grands perdants. Pour ne pas perdre la main avant les épreuves dont la date de passage est retardée, ils font exploser leur forfait de leçons de conduite. Le permis, qui devait leur coûter 1 850 euros en moyenne, devient beaucoup

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 73% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ pendant 2 mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous