Le Sénat pérennise en première lecture la loi SRU

La loi SRU (Solidarité et renouvellement urbain) de 2000 a fixé à 20 ou 25% l’objectif de logements sociaux à atteindre selon les territoires d’ici au 31 décembre 2025. Le projet de loi 3Ds (différenciation, décentralisation, déconcentration et simplification), examiné en première lecture par les sénateurs depuis mercredi dernier, fait disparaître cette date butoir pour permettre un « rattrapage glissant » du déficit de logements sociaux. La ministre du Logement, Emmanuelle Wargon, en avait fait un élément central de son action.