«Nous sommes le pays qui a le moins fermé ses écoles»

ENTRETIEN – Le ministre de l’Éducation tire le bilan d’une année scolaire perturbée par le Covid et donne des perspectives pour la rentrée prochaine.

Garder les écoles ouvertes. C’est le cap qu’a tenu le ministre de l’Éducation nationale, quitte à faire l’objet de violentes critiques. «Chacun comprend aujourd’hui que c’était la bonne option», martèle Jean-Michel Blanquer, qui tire le bilan de l’année écoulée, avant de préparer une rentrée 2021 qui verra arriver en septembre des élèves vaccinés et non vaccinés. À neuf mois de l’élection présidentielle, il défend sa réforme du bac malmenée par le Covid et affirme que sur le niveau des élèves «les courbes s’inversent». «Thème d’avenir par excellence», l’éducation sera, selon lui, au cœur de la campagne.

LE FIGARO. – Quel bilan tirez-vous de l’année écoulée?

Jean-Michel BLANQUER. – L’enjeu majeur était de maintenir au maximum les écoles ouvertes. En parallèle d’un protocole sanitaire strict et évolutif, nous avons placé l’enfant et l’adolescent au cœur de nos priorités. Chacun comprend aujourd’hui que c’était la bonne option. Elle nous a permis d’être le seul pays, parmi tous les pays de l’OCDE

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 90% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ pendant 2 mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous