Ces familles qui reçoivent un enfant de plus pour les vacances

À l’heure du déconfinement, les congés ont comme un goût de liberté retrouvée. Des associations proposent aux familles bénévoles d’accueillir des enfants qui n’ont pas la chance de partir en vacances.

Cet été encore, plus de 3 millions d’enfants n’ont pas eu la chance de partir en vacances, selon le ministère de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports.

Pour tenter de remédier à cette situation, le projet «familles de vacances» du Secours populaire a, comme chaque année, offert aux «oubliés des vacances» l’opportunité de s’évader. Suspendu l’année dernière en raison des contraintes sanitaires, le programme a repris cet été dans quelques régions de France. En temps normal, près de 1000 familles de vacances y participent les années classiques. Elles ont cependant été moins nombreuses cette année en raison de l’annonce tardive, le 1er juin 2021, du protocole sanitaire relatif aux accueils collectifs de mineurs avec hébergement.

Âgés de 6 à 12 ans et originaires principalement de grandes villes, ces enfants ont souvent des parents qui ont du mal à joindre les deux bouts. Ils sont accueillis pendant une à trois semaines par des familles bénévoles, à leur domicile ou sur leur lieu

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 71% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Abonnement sans engagement

Déjà abonné ?
Connectez-vous