Fin du télétravail obligatoire en entreprise dès le 1er septembre

Le gouvernement et les partenaires sociaux ont tranché. Les entreprises pourront décider de leur politique en matière de télétravail dès le 1er septembre prochain. En effet, le nombre de jours minimal imposé depuis quelques mois prendra fin mardi soir, a soutenu la ministre du Travail Elisabeth Borne, dans une interview pour RMC/BFMTV ce lundi 30 août. « Le télétravail a été un outil important avant l’été pour limiter la propagation du virus et on a demandé beaucoup d’efforts aux employeurs et aux salariés, qui en avaient un peu assez d’être à 100% en télétravail« , a déclaré la représentante de l’Etat.

 

Des discussions avec les partenaires sociaux

 

Cela fait suite à des discussions entre le ministère et les partenaires sociaux la semaine dernière, qui avaient annoncé plancher sur plusieurs scénarii en termes de réglementation au sein des entreprises. Selon la ministre, toutes les organisations patronales et syndicales présentes ont signifié qu’elles souhaitaient « qu’on redonne la main aux entreprises pour fixer les règles en matière de télétravail et qu’on n’ait plus un nombre de jours de télétravail minimal« . Le gouvernement leur proposera un nouveau projet de protocole dans la journée. « C’est maintenant à la direction de l’entreprise, en discussion avec les représentants des salariés, de définir les règles en matière de télétravail« , a ajouté la ministre. Le nouveau protocole sera publié « demain soir« , soit mardi 31 août, avec une application immédiate. Cela signifie que les entreprises qui le souhaitent pourront ordonner à leurs salariés de revenir à 100% sur site.

 

Jusqu’ici, les autorités demandaient de fixer un nombre minimal de jours de télétravail par semaine, « pour les activités qui le permettent et dans le cadre du dialogue social de proximité« . Elles recommandaient également de maintenir au moins deux jours de travail à domicile hebdomadaire.