Medvedev facile, Muguruza élimine Azarenka… Ce qu’il faut retenir de la 5e journée

La compétition se poursuit, vendredi 3 septembre, à Flushing Meadows, avec le début du troisième tour de l’US Open. Daniil Medvedev, Simona Halep ou encore Garbine Muguruza ont été les premiers à valider leur ticket pour les 8e de finale. 

Chocs entre têtes de série chez les dames 

En ouverture de la journée sur le court Arthur-Ashe, Garbine Muguruza a réalisé une grande performance en éliminant la finaliste de l’édition 2020, Victoria Azarenka. Tête de série n°9, l’Espagnole élimine la tête de série n°18 (6-4, 3-6, 6-2) en 2h15 et se qualifie pour les 8e de finale de l’US Open pour la 2e fois de sa carrière en neuf participations. Sur le court Louis-Armstrong, dans le même temps, Simona Halep s’est imposée face à Elena Rybakina en trois sets (7-6, 4-6, 6-3). La Roumaine n’a plus atteint les quarts de finale à New York depuis 2016.

La récente lauréate de Roland-Garros, Barbora Krejcikova, rejoint elle aussi les 8e de finale en triomphant de Kamilla Rakhimova (6-4, 6-2), pour sa première participation au tableau principal. 

Absente en 2020, Elina Svitolina signe un beau retour à l’US Open. L’Ukrainienne, tête de série n°5, élimine Daria Kasatkina, tête de série n°25 (6-4, 6-2). Comme lors de ses trois dernières participations, l’épouse de Gaël Monfils sera présente au stade des huitièmes de finale, où elle affrontera Simona Halep.

Daniil Medvedev intraitable face à Pablo Andujar 

Le Russe, tête de série n°2, n’a fait qu’une bouchée de Pablo Andujar (6-0, 6-4-6-3). Dans le premier set, l’Espagnol n’a remporté aucun point sur son deuxième service, n’a réalisé aucun coup gagnant, et n’a remporté que 5 points en six jeux. Il s’est tout de même repris dans la manche suivante, a même obtenu 2 balles de break, mais ne les a pas converties. Dans la troisième manche, il a commis trop de fautes directes (17) pour espérer mettre en danger le demi-finaliste de la dernière édition. Au prochain tour, Daniil Medvedev affrontera le vainqueur de la confrontation entre Daniel Evans et Alexei Popyrin.