Nouvelle étape dans l’enquête sur le suicide d’Evaëlle

INFO LE FIGARO -L’ancien directeur du collège du Val-d’Oise où la jeune fille de 11 ans était harcelée a été placé sous statut de témoin assisté.

Deux ans après le suicide d’Evaëlle D., 11 ans, la procédure poursuit son avancée. Fin juillet, à l’issue de son interrogatoire de première comparution, Lyes C., l’ancien directeur du collège public Isabelle-Autissier d’Herblay (Val-d’Oise), a été placé sous statut de témoin assisté – un statut intermédiaire situé entre celui de témoin et celui de mis en examen – par la juge d’instruction de Pontoise chargée de l’information judiciaire notamment ouverte pour «homicide involontaire».

Lyes C. sera réinterrogé vendredi prochain. Les questions devraient tourner autour de la période courant entre septembre 2018, date d’entrée d’Evaëlle en classe de sixième au collège Isabelle-Autissier, et février 2019, date à laquelle les parents de la jeune fille l’ont retirée de l’établissement. Pendant ces six mois, Evaëlle a vécu l’«enfer». «Ça a commencé avec sa prof de français, dont elle était devenue la tête de Turc, puis des élèves ont repris le flambeau», explique sa mère, Marie D. Isolée au sein de

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 75% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Abonnement sans engagement

Déjà abonné ?
Connectez-vous