Autres articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

C’est un quartier en renouvellement complet, rive gauche, à Bordeaux, non loin de la gare Saint-Jean. Un quartier réaménagé par l’Etablissement public d’aménagement Bordeaux Euratlantique, qui y démoli entrepôts et bâtiments détériorés pour y construire, à quelques minutes du centre-ville, un nouveau quartier d’habitation. Le quartier du Jardin de l’Ars devait donc accueillir un nouveau groupe scolaire, qui serait le premier équipement public de la Zac en construction. C’est de cette page blanche que sont partis les deux agences conceptrices du groupe scolaire Simone Veil, pour imaginer un bâtiment signal pour le nouveau quartier. Pour autant, pas question de dessiner « un bâtiment hors-sol, que l’on pourrait trouver n’importe où sur le territoire » : les agences Onze04 et Bau ont imaginé un équipement « ultra-local », réalisé avec des matériaux et des techniques de la région, voire de la ville-même de Bordeaux.

 

Gustavo Silva-Nicoletti, de l’agence Onze04, et Stève Bouanchaud, de l’agence Bau, ont répondu aux questions de Batiactu sur ce projet qui doit signaler le nouveau départ pour le quartier, tout en l’ancrant dans l’histoire et la géographie bordelaises.

 

Retrouvez ce projet dans les pages suivantes.

A Bordeaux, une école ancrée dans le terroir pour un nouveau quartier