Autres articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Fille et sœur d’anciens footballeurs professionnels et d’une maman qui a également pratiqué cette discipline, elle a toujours baigné dans le monde du sport. Après avoir joué au football quelques années, suite à divers problèmes, elle a arrêté la pratique pour se consacrer au coaching. Durant la saison 2014/2015, avec le soutien d’Emmanuelle Palmot, elle a créé la première section féminine de l’US Lognes. Elle y a fait ses premiers pas d’éducatrice durant deux ans avant de partir dans le Sud de la France poursuivre ses études et entrainer les féminines de l’OGC Nice. Elle vit aujourd’hui à Londres où elle y a trouvé plus d’opportunités professionnelles. Elle poursuit désormais sa formation de coach à Arsenal : « Les responsables techniques de ce prestigieux club m’ont écoutée et ont décidé de me faire confiance. Je suis dans un programme qui opte pour la mixité, parité dans le monde du football. Je suis en double cursus avec la fédération anglaise 100 % Femmes qui offre l’accès aux diplômes offerts aux femmes du niveau amateur jusqu’à les élever au niveau professionnel. Je suis en charge des jeunes U10-U12 à Arsenal sur la pré-formation jusqu’à la formation. »

Épanouie et investie, elle y multiplie les rencontres et gagne chaque jour en compétences. « Le football c’est aujourd’hui ma raison de vivre » explique-t-elle. « Ce sport m’a forgée, m’a permis de m’élever et de tenir dans les moments les plus difficiles. » Parfois confrontée aux doutes ou à divers obstacles pour en arriver jusque-là, c’est une véritable battante qui avec l’appui indéfectible de sa famille s’investit à 100 % dans ce qu’elle fait. Elle ambitionne de devenir coach d’une équipe professionnelle masculine voire d’une nation. Elle espère également aider l’Afrique à avoir sa propre ligue. « Je souhaite voir toujours plus de femmes dans le monde professionnel du football dans les années à venir et d’y trouver encore plus d’opportunités à chacune. »

Enfin en dehors du football Suzana a décidé de relever un autre challenge, celui de s’impliquer auprès de la jeunesse lognote : « Quand j’étais jeune, certains grands de mon quartier m’ont épaulée et guidée. Forte de mon expérience, c’est à moi maintenant de faire ce chemin vers les jeunes, de les aider à réaliser leur rêve, d’être à leur côté pour s’en sortir dans la vie, de leur apprendre que tout est possible avec de la volonté. En créant l’association « Jeunesse de 2main » avec des amis, j’ose penser nous donner toutes les chances d’atteindre tous ces objectifs. Nous avons commencé à démarcher la ville qui a décidé de nous faire confiance. Nous espérons pouvoir collaborer prochainement sur des actions communes. »

Aller jusqu’au bout de ses rêves