Autres articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

« Convaincue que la parole des habitants doit nourrir l’action publique, la municipalité a adopté en 2018 son Projet de Ville « Vivre Lognes », à l’issue d’une large consultation citoyenne. A cette occasion, elle a réaffirmé son choix de promouvoir un développement urbain maitrisé, qui permette de répondre aux besoins de logements des Lognots tout en préservant un cadre de vie de qualité qui participe pleinement de l’attractivité de notre territoire.
Cette ambition partagée s’est traduite par l’élaboration d’une Charte de Qualité Urbaine co-rédigée dans le cadre d’un atelier citoyen et approuvée à l’unanimité du Conseil Municipal en juin 2019.
Forts de cette expérience, nous avons souhaité associer encore plus étroitement les Lognots aux dynamiques de transformation de notre ville. Ainsi, un groupe d’habitants volontaires s’est réuni à plusieurs reprises afin de réfléchir aux ambitions et aux enjeux de la réalisation d’une opération écologiquement exemplaire sur le terrain de l’ancien lycée provisoire de Lognes.
Le fruit de ces échanges prend aujourd’hui la forme d’un Cahier des Charges Citoyen qui constitue l’une des pièces du règlement de consultation qui permettra de sélectionner le ou les futurs promoteurs qui porteront ce projet.
L’expertise quotidienne des habitants vient ainsi renforcer l’exigence de la municipalité, que cette opération soit autant ambitieuse et innovante sur le plan environnemental que bien insérée dans le cadre urbain existant. »André Yuste, Maire de Lognes
Nicolas Delaunay,
Premier Adjoint au Maire chargé de l’urbanisme, de l’habitat et de la participation citoyenne
Le projet d’éco-résidence

Le terrain, situé mail Le Corbusier, a été mis à disposition du Conseil Régional d’Ile-de-France par EpaMarne, son propriétaire, au début des années 2000, afin d’accueillir le lycée provisoire de Lognes. Après l’ouverture du lycée définitif Emily-Brontë en 2019, les anciens bâtiments ont été démolis, libérant une parcelle d’environ un hectare sur laquelle va s’engager une opération résidentielle écologiquement exemplaire.
Le projet devra donc proposer des logements répondant à l’évolution des besoins des Lognots, tant en terme d’accession à la propriété que de logements locatifs sociaux aux loyers maîtrisés, tout en s’inscrivant dans une démarche de développement durable.

Engagée dans une démarche de participation citoyenne, la municipalité souhaite associer les habitants aux réflexions sur le développement urbain de la commune. A ce titre, une Charte de qualité urbaine, co-construite en 2019 dans le cadre d’ateliers citoyens, définit les exigences imposées par la commune aux futures opérations de logements, que ce soit en matière de qualité urbaine ou d’habitat.

Concertation citoyenne

Pour ce projet de réaménagement de l’ancien site du lycée provisoire, la commune a souhaité engager une démarche de consultation citoyenne afin de rédiger un Cahier des charges citoyen. Ce document a vocation à compléter le cahier des charges de cession du terrain, en indiquant aux promoteurs les priorités et les attentes des habitants quant au devenir de ce terrain.

Dans une démarche novatrice de démocratie participative, un groupe de travail de 15 habitants volontaires a été constitué suite à un large appel à candidature. Composé principalement de riverains du quartier de la Tour d’Auvergne où se situe le projet, ce groupe se veut représentatif de la diversité de la population communale que ce soit en terme de classes d’âges, d’équilibre hommes – femmes, locataires – propriétaires, résidents dans du logement collectif ou individuel… Beaucoup d’entre eux avaient activement participé aux Ateliers Citoyens organisés tout au long de l’année 2019 dans le cadre du projet de ville


Processus de concertation : 

9 juin 2021 : premier atelier
23 juin 2021 : balade urbaine sur le site de l’ancien lycée
29 juin 2021 : atelier « Grands Témoins »
29 septembre 2021 : réunion de présentation du cahier des charges citoyens

4 grandes orientations ont été définies : 

  1. Veiller à l’insertion l’éco-résidence dans son environnement
  2. Adopter une architecture durable
  3. Réaliser un programme respectueux de l’environnement
  4. Aménager des espaces communs favorables aux modes de vie participatifs
  5. Apaiser les circulations autour de l’éco-résidence
  6. Continuer à associer les Lognots aux différentes étapes du projet

     

Accédez au cahier des charges citoyen en cliquant-ici

aménagement d’un écoquartier mail Le Corbusier