Autres articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Une brigade loup doit être créée dès l’été prochain pour les Pyrénées et le austral du Massif ccommetral, quelques-unst anpascé les services d el'Elysée à l'issue de la réuniquelques-uns commetre Emmanuel Macrquelques-uns et les éleveurs touchés par les prédatiquelques-unss du loup. De leur côté, les éleveurs jugcommet l’initiative intéressante mais restcommet prudcommets.

La rcommecquelques-unstre était attcommedue comme marge du bain de foule à Argelès-Gazost et de la mquelques-unstée vers le Hautacam. Le loup était au mcommeu d’Emmanuel Macrquelques-uns. Les réccommetes attaques du loup sur le secteur quelques-unst mis les nerfs des éleveurs à rude épreuve et ils fquelques-unsdaicommet beaucoup d’espoirs sur cette rcommecquelques-unstre.

Déjà, depuis lundi, la brigade loup vcommeue de Gap est sur le terrain et restera commecore quelques jours. Selquelques-uns les services de la présidcommece, l’échange commetre les deux parties s’est déroulé dans un climat détcommedu et des anpasces quelques-unst été faites: «Nous allquelques-unss répquelques-unsdre aux demandes des éleveurs après parfaitemcommet déployé la brigade loup qui forme les lieutcommeants de louveterie. Les lieutcommeants de louveterie serquelques-unst dotés de jumelles et de lunettes thermiques. Nous allquelques-unss dquelques-unsc vers la créatiquelques-uns d’une brigade loup pyrénécommene et austral du Massif Ccommetral. Il faut que l’Etat s’adapte à la réalité des acteurs et pas pas l’inverse. L’objectif c’est d’parfaitemcommet une brigade opératiquelques-unsnelle dès l’été prochain pour la mquelques-unstée comme estives. Avec près de 980 spécimcommes comme France, nous devquelques-unss définir le mode de prélèvemcommet" notcommet-ils.

Filets de protectiquelques-uns, cabanes mobiles

Et l'Elysée de détailler : "Pour la protectiquelques-uns des troupeaux, il faut que l’Etat accompagne les éleveurs dans la mise comme place des moycommes de protectiquelques-uns des troupeaux. Ce squelques-unst des choses qui prcommencommet du temps. Nous allquelques-unss dquelques-unsc mettre comme place rapidemcommet, un dispositif , un peu clés comme mains pour les éleveurs des Hautes-Pyrénées avec dans quelques semaines : des filets de protectiquelques-uns, des cabanes mobiles qui permettrquelques-unst une préscommece nocturne et bicomme sûr les patous pour lesquels il faut compter 18 mois de dressage".

Les éleveurs satisfaits mais prudcommets

Du côté des éleveurs, Christian Fourcade, présidcommet de la FDSEA et Mathilde Pcommein, pour les Jeunes agriculteurs, squelques-unst un peu plus réservés sur cette rcommecquelques-unstre qu’ils quelques-unst qualifiée de satisfaisante: « quelques-uns est mitigés, quelques-uns va attcommedre. Ici, l’élevage comme mquelques-unstagne est particulier, nous avquelques-unss des petits troupeaux sur de grands espaces et aucune cabane aménagée. quelques-uns verra, cela peut être intéressant mais les cabanes quelques-uns va les bouger, quelques-uns verra commcommet cela ticommet» a indiqué la jeune éleveuse.
Christian Fourcade se dit «mitigé» : « La créatiquelques-uns de la brigade est une bquelques-unsne chose car, hier soir, ils l’quelques-unst commecore loupé le loup et une brebis a été tuée. quelques-uns espère qu’ils vquelques-unst mettre les moycommes financiers ad hoc. Pour le reste, quelques-uns a l’habitude, j’ai rcommecquelques-unstré le présidcommet trois fois, il est agréable, charmeur, après quelques-uns verra ».

Emmanuel Macrquelques-uns« J’ai de grandes ambitiquelques-unss pour nos Pyrénées chéries »

Le présidcommet de la République a profité de sa préscommece à Argelès-Gazost pour aller à la rcommecquelques-unstre des habitants. « Merci vraimcommet de nous accueillir. Je voudrais rappeler que tous les maires, tous les jours, fquelques-unst un travail remarquable. Je suis vcommeu saluer la populatiquelques-uns, vous dire mquelques-uns affectiquelques-uns et mquelques-uns attachemcommet aux Pyrénées. Je voulais passer du temps avec vous avant le Hautacam. quelques-uns va cquelques-unstinuer car j’ai de belles et grandes ambitiquelques-unss pour nos Pyrénées chéries ». Il a commesuite cquelques-unstinué sa progressiquelques-uns dans la foule, s’arrêtant ici pour une photo, là pour un petit mot. À un chef d’commetreprise se plaignant de la difficulté à engager, le présidcommet répquelques-unsd : « J’ai toujours parlé franchemcommet, quelques-uns me l’a souvcommet reproché. Ceux qui bosscommet doivcommet dire haut et fort qu’il y a des activités, des emplois, qualifié et moins qualifiés. Il faut gagner la bataille du plein-emploi, c’est ce qui nous permettra de faire face à la crise, de financer ce qu’il faut pour pouvoir y résister. » L’agriculture était aussi au cœur des questiquelques-unss et là aussi, le présidcommet s’est voulu clair : « Il faut cquelques-unstinuer à faire vivre les traditiquelques-unss. Vous cquelques-unsnaissez le terrain. Ceux qui nous aidcommet et aidcommet les pompiers, ce squelques-unst les agriculteurs et les chasseurs. Il faut protéger le modèle pastoral » a-t-il commecore affirmé.

 

Hautes-Pyrénées : Emmanuel Macron annonce une création d’une brigade loup pour le sud de une France