Autres articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

LA VÉRIFICATION – Alors que le Var est toujours la proie d’un gigantesque incendie, 11 des 12 Canadairs dont dispose la France ont été déployés dans la région. En creux, cela ne souligne-t-il pas le format trop réduit de la flotte française ?

LA QUESTION. Depuis lundi, le massif des Maures, situé dans l’arrière-pays de Saint-Tropez (Var), est en proie à un incendie ravageur, qui a déjà englouti plus de 7000 hectares de forêt. Pour l’heure, plus de 10.000 personnes ont été évacuées, mais 1300 d’entre elles ont été autorisées à retrouver leur lieu de villégiature mercredi soir. Selon le dernier bilan, deux personnes sont décédées dans les flammes, et au moins 26 ont été légèrement blessées. Si le feu n’a pas progressé dans la nuit de mercredi à jeudi, il a repris de plus belle à la mi-journée ce jeudi, attisé par un vent d’est, et n’est toujours pas fixé. Pour combattre ces gigantesques flammes, d’importants moyens humains sont mobilisés : près de 1200 pompiers venus de toute la France sont toujours sur le pont.

Le feu dévore le Var depuis plus de trois jours. NICOLAS TUCAT / AFP

Des moyens aériens ont également été mis à contribution. En déplacement mardi dans le Var, le président de la République Emmanuel Macron avait annoncé que «11 Canadair avaient été mobilisés sur ce feu, là où la France en dispose de 12». Le dernier était «prêt à bondir sur tout nouveau départ de feu», confirme au Figaro le contrôleur général Grégory Allione, président de la Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France. Il souligne d’ailleurs qu’il s’agit d’une «grande première en France». «Grâce au travail de nos équipes, nous pouvons disposer de l’intégralité de nos ressources», s’est aussi félicité le chef de l’État en déplacement.

Mais alors que les méga-feux prolifèrent de plus en plus ces dernières années, sur notre sol ou chez nos voisins, ces capacités de lutte contre les incendies sont-elles suffisantes ? Plus particulièrement, la flotte d’avions bombardiers d’eau dont dispose la France est-elle à la hauteur du futur particulièrement inquiétant en matière de méga-feux ?

VÉRIFIONS. Il est avant tout nécessaire de dresser un état des lieux de la flotte d’avions bombardiers d’eau française. Elle est aujourd’hui

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 80% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Abonnement sans engagement

Déjà abonné ?
Connectez-vous

la France possède-t-elle suffisamment d’avions bombardiers d’eau ?