Autres articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

La Maison carrée fera-t-elle partie des patrimoines mondiaux de l’Unesco ? Roselyne Bachelot-Narquin, ministre de la Culture, a annoncé la candidature le 31 janvier de ce temple du forum de la ville de Nîmes. C’est l’une des plus anciennes expressions, et parmi les mieux conservées, d’un temple romain consacré au culte impérial. Le temple a été édifié au début du Ier siècle de notre ère. La Maison carrée est dédiée lors de sa construction aux héritiers de l’empereur romain Auguste, Caius et Lucius Caesar, « princes de la jeunesse« , comme inscrit sur le fronton du bâtiment. Au fil des siècles, le temple a eu plusieurs fonctions, devenant une maison consulaire, une église puis un musée des arts antiques. En 1840, il est classé monument historique de France.

 

Pour le ministère de la Culture, la Maison carrée est un « monument d’une qualité architecturale remarquable« . « Elle témoigne, par les circonstances historiques de sa création, comme par l’importance politique de sa consécration et des choix stylistiques qui ont présidé à son élaboration, des valeurs de paix durable, de concorde et de prospérité que l’Empire romain chercha à promouvoir et à garantir« , continue-t-il, dans un communiqué. Le Comité du patrimoine mondial de l’Unesco étudiera sa candidature en juin-juillet 2023. La prochaine réunion du Comité, qui se tiendra du 19 au 30 juin 2022 à Kazan, en Russie, doit permettre l’examen de la candidature française des forêts et volcans du Nord de la Martinique, un bien naturel.

La Maison carrée de Nîmes candidate au patrimoine mondial de l’Unesco