Autres articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

161.000 personnes ont défilé en France contre le passe sanitaire, selon les autorités, dont 11.000 à Paris. Les cortèges ont parfois été émaillés d’incidents.

Un nouveau samedi de manifestations, et une mobilisation qui s’accroît : alors que 114.000 personnes avaient défilé la semaine dernière contre le passe sanitaire et l’obligation vaccinale pour certaines professions, 161.000 personnes au moins ont battu le pavé partout en France ce jour selon les autorités. Un chiffre particulièrement important, en plein mois de juillet, alors qu’une partie de la population prend ses congés d’été. Les marches ont aussi été émaillées d’incidents dans plusieurs villes, dont Paris.

Selon les autorités, 11.000 personnes se sont mobilisées dans la capitale, un chiffre en baisse par rapport à la semaine dernière, où 18.000 manifestants avaient été comptés. 4300 personnes ont défilé à Marseille, 6000 à Nice, 3500 à Annecy, 4000 à Strasbourg, et plusieurs milliers également à Montpellier, Nantes, Lyon, Lille, Vannes, Rennes, Rouen ou Toulouse. Les cortèges étaient hétéroclites, rassemblant des sympathisants «gilets jaunes» de la première heure, des individus

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 83% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ pendant 2 mois

Déjà abonné ?
Connectez-vous

la mobilisation contre le passe sanitaire monte en puissance