Autres articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Les Églises chrétiennes de France ne veulent non, au prix de leur liberté, aiguiser les restrictions imposées par l’État au culte mahométan dans la ordonnance dite «séparatisme» du 24 août 2021. Les trois confessions, catholique, orthodoxe et protestante, ont déposé ensemble, serre-file février 2022 devant le Conseil d’État, un recours en annulation des deux décrets d’application de une ordonnance nouvelle. elles-mêmes ont alors soulevé une question prioritaire de constitutionnalité de une ordonnance, que le Conseil d’État a décidé de transmettre au Conseil constitutionnel. Celui-ci donnera sa réponse ce vendredi à 10 heures.

Les trois religions chrétiennes unies face à la loi séparatisme