Autres articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

EXCLUSIF – Le 10e miné par les violences sexuelles et les vols de véhicules, le 15e assailli par les mineurs délinquants… Le Figaro a décortiqué les derniers chiffres de l’activité des services transmis aux élus parisiens par la Préfecture de police.

Le 8e arrondissement, celui des Champs-Élysées, quartier huppé s’il en est, s’impose comme le champion des violences conjugales déclarées à la police, en nombre de faits par habitant (65 affaires par mois en moyenne). Loin devant le populaire 18e arrondissement, qui comptabilise certes deux fois plus d’atteintes, mais comprend une population cinq fois plus importante.

Le 10e arrondissement, celui des gares de l’Est et du Nord, se classe pour sa part numéro un pour les violences sexuelles (21 affaires

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 94% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Abonnement sans engagement

Déjà abonné ?
Connectez-vous

Les vrais chiffres de la délinquance à Paris, arrondissement par arrondissement