Autres articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

INFOGRAPHIES – Les statistiques du ministère de l’Intérieur permettent de dresser un état des lieux des règlements de comptes en France depuis 1996.

Marseille a connu une flambée de violence cet été : plusieurs règlements de compte ont endeuillé la ville. La mort d’un jeune guetteur de 14 ans, celle d’une jeune bachelière de 17 ans, probablement victime collatérale, ont rappelé qu’en France, le trafic de drogue occasionne une guerre meurtrière.

Pour qu’un meurtre soit considéré comme un règlement de comptes, il faut que trois éléments soient réunis par les enquêteurs. La victime doit être un malfaiteur, le mobile du crime doit être un différend sur fond d’activité illégale, le mode opératoire doit être professionnel (guet-apens, utilisation d’armes, etc.). Depuis 2015 le ministère de l’Intérieur publie les chiffres des crimes et délits relevés par les services de police et de gendarmerie sur tout le territoire national. Des données qui remontent jusqu’en 1996. Les règlements de comptes sont l’une des catégories recensées par le ministère.

Ces règlements de comptes ne concernent pas tout le territoire français : en Lozère, en

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 79% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Abonnement sans engagement

Déjà abonné ?
Connectez-vous

radiographie des règlements de comptes en France depuis 25 ans