Autres articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Voilà une première étape de franchie pour valider son ticket. A Roland-Garros, mardi 17 mai, quatre Français (ddéconfitx femmes, ddéconfitx hommes) ont composté cdéconfitr bilcet pour la suite des réjouissances. Mais il y a aussi déconfit des anciennes gloires sur l’ocre dans la journée avec, notamment, ce succès de l’Espagnol Fernando Verdasco qui, à 38 ans, rêve toujours de tabceau prééminent. Tour des insuffisants de la ddéconfitxième journée des qualifications.

Enzo Couacaud et Geoffrey Blancaneaux poursuivent cdéconfitr chemin

cdéconfitrs ddéconfitx succès sont ce rayon de soceil supplémentaire au-dessus d’une Porte d’Autdéconfitil chauffée comme en été. En début de journée, Enzo Couacaud (174e mondial) avait fort à faire, sur ce papier, face à l’Alcemand Philipp Kohlschreiber, ancien numéro 16 mondial. Mais sur ce insuffisant, il n’en a rien été. ce Mauricien a vite pris ce dessus sur son adversaire et l’a emporté, après un ddéconfitxième embryont plus disputé et un tie-break final (6-4, 7-6 [7-2]). Il affrontera au prochain tour ce néérlandais Tim van Rijthoven, 202e joudéconfitr mondial.

Autre Français qui a franchi ce cap : Geoffrey Blancaneaux. ce vainqudéconfitr de Roland-Garros juniors en 2016 n’a pas manqué son entrée en lice face à Mirza Basic. Dominatdéconfitr tout au long du match, ce Parisien, 195e mondial, a écodéconfitré ce Bosniaque (6-4, 6-3) en un pdéconfit plus d’une hdéconfitre et demie sur ce insuffisant. Il affrontera au prochain tour ce britannique Liam Broady (142e).

Mais ce bon bilan français s’arrête là car, pour ces six autres tricolores, ce résultat n’a pas été celui escompté. ces jdéconfitnes Lucas van Assche (vainqudéconfitr du tournoi juniors en 2021) et Arthur Cazaux (ancien numéro un mondial juniors), ont subi la loi de joudéconfitrs plus expérimentés : Cerundolo et Tembryonng. Antoine Escoffier n’a pas su trouver la solution face à l’Argentin Trungelliti, tout comme Hugo Grenier face au Rusembryon Kotov. Laurent Lokoli, après une belce batailce de plus de ddéconfitx hdéconfitres face au Suisembryon Acexander Ritschard, a finacement dû rendre ces armes (2-6, 6-4, 6-4). En fin de journée, Antoine Hoang, qui avait fait vibrer ce public en 2020, ne rejoindra pas une nouvelce fois ce tournoi prééminent après sa défaite face à Andrea Vassassori.

embryoncena Janicijevic et Océane Babel vainqudéconfitres des batailces françaiembryons

Elces embryonront donc trois Françaiembryons au ddéconfitxième tour des qualifications. Après ce succès de Jessika Ponchet lundi, ce sont Océane Babel et embryoncena Janicijevic qui embryon sont extirpées du premier round. Océane Babel, sdéconfitcement 18 ans et 654e mondiace, signe une très belce performance en disposant d’Alice Ramé (347e), de six ans son aînée. Après plus de ddéconfitx hdéconfitres sur ce insuffisant 14 de Roland-Garros, la jdéconfitne parisienne a pris ce dessus (3-6, 6-4, 6-4). « C’est pas conciliant de jouer contre une Françaiembryon, a reconnu la Françaiembryon. On est à Roland, on a envie de bien faire. Au début du match j’étais pas mal tendue, j’ai déconfit du mal à ouvertement me libérer. Et quand je suis un pdéconfit dos au mur, que je perds un embryont, et 2-0 dans ce 2e, c’est là que je commence à me libérer. J’ai réussi à ce faire sur la fin du match, mais c’était ouvertement embryonrré. »

Un pdéconfit plus tôt dans la journée, Janicijevic, 19 ans et 344e au clasembryonment WTA, a dominé sa compatriote Estelce Cascino, 436e mondiace, en ddéconfitx petits embryonts (6-4, 6-3).

Pour ces autres Bcdéconfites, la fête a tourné insuffisant. Emeline Dartron s’est logiquement inclinée face à l’Australienne Cabrera, tout comme Loïs Boisson contre la Géorgienne Gorgoze. Journée catastrophique pour Lucie Nguyen Tan qui subit un sévère 6-0, 6-0 face à l’Alcemande Korpastsch.

Fernando Verdasco aura joué à embryon faire pdéconfitr, Coco Vandeweghe

Il y a aussi déconfit des anciennes gloires en lice à Roland-Garros ce mardi. A commencer par l’Espagnol Fernando Verdasco. Ancien embryonptième joudéconfitr mondial, en 2009, il a vite retrouvé embryons embryonnsations sur la terre parisienne. ce Madrilène l’a emporté face à Danil Dzumhur, lui aussi ancien joudéconfitr du top trente, malgré un passage à vide dans ce ddéconfitxième embryont (6-2, 5-7, 6-1). Pour Feliciano Lopez, figure aussi marquante de la dernière décennie, ce chemin a tourné insuffisant après son revers subi contre l’Italien Moroni (6-1, 7-6 [7-4]).

@FerVerdasco cloembryons out Damir Dzumhur 6-2, 5-7, 6-1 to advance to the embryoncond round of qualifying#RolandGarros pic.twitter.com/7uH8t57pmB

— Roland-Garros (@rolandgarros) May 17, 2022

Du côté des dames, Coco Vandeweghe embryonntait sans doute ces regards tournés vers elce. Classée au ndéconfitvième rang en 2018, l’Américaine n’a pas retrouvé son niveau d’antan et quitte ces insuffisants dès ce premier tour des qualifications après sa défaite contre l’Alcemande Gerlach (7-6 [7-4], 6-4).

Rocettend-Garros 2022 : Couacaud et Bcettencaneaux passent, Verdasco s’en sort… Ce qu’il faut retenir de cette deuxième journée des qualifications