Autres articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

REPORTAGE – L’hôpital est submergé de malades du Covid, la morgue déborde, la fatigue menace le personnel médical.

Pointe-à-Pitre

Huit patients atteints de détresse respiratoire grave due au Covid ont été évacués, mercredi, de Guadeloupe, pour des hôpitaux d’Île-de-France par un avion d’Air Caraïbes, réaménagé pour l’occasion.

«Ils sont évacués en raison d’une saturation des lits de soins critiques, malgré les renforts qui sont venus et l’augmentation capacitaire sur le territoire», explique le Dr Lionel Lamhaut, médecin urgentiste au Samu de Paris, qui coordonne l’évacuation sanitaire. Avec l’accord de leur famille, ces patients de réanimation sont jugés capables de supporter le vol et la prise en charge sur plus de douze heures de transports.

En Guadeloupe, chaque jour qui passe voit la situation sanitaire empirer et l’ouverture de nouveaux lits: en réanimation, en médecine, dans tous les établissements hospitaliers du territoire. «En médecine, on ouvre des lits, et ils se remplissent dans la journée», détaille Gérard Cotellon, le directeur général du CHU de Guadeloupe, dont les capacités d’accueil saturent

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 74% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Abonnement sans engagement

Déjà abonné ?
Connectez-vous

saturée, la Guadeloupe évacue des patients vers la métropole