Autres articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

L’affiche du jour a tenu toutes ses promesses. Stefanos Tsitsipas s’est imposé face à Andy Murray au premier tour de l’US Open en cinq sets (2-6, 7-6, 3-6, 6-3, 6-4) dans la nuit du mardi 31 août. Dans ce choc des générations, opposant le Grec, représentant de la Next Gen, à l’ancien numéro 1 mondial britannique de 34 ans, le spectacle a été au rendez-vous. Mais après 4h44 de jeu, c’est la tête de série numéro 3 qui est sortie vainqueur de ce rude combat.

That winning [email protected] battles past Andy Murray in five tough sets. pic.twitter.com/zpRX20bzSj

— US Open Tennis (@usopen) August 30, 2021

Le Britannique avait parfaitement bien débuté la rencontre. Face à un Tsitsipas brouillon, en grande difficulté sur son service et auteur de 11 fautes directes dans la première manche, le joueur aux trois titres du Grand Chelem a remporté cinq jeux consécutifs pour s’emparer du premier set en 43 minutes.

La physionomie du match a changé dans le deuxième set : beaucoup plus appliqué, Tsistipas a retrouvé une certaine qualité de service jusqu’à pousser son adversaire au jeu décisif. Au tie-break, Murray a pris l’avantage en premier, s’offrant même deux balles de set (à 6-4). Mais le Grec, tête de série numéro 3, s’est remobilisé pour recoller à une manche partout. 

Mais Tsitsipas a de nouveau manqué de régularité dans la troisième manche – une faiblesse dont a profité le Britannique, redescendu à la 114e place mondiale. Après avoir pris les commandes en début de set (2-0) le vainqueur de l’édition 2013 de l’US Open a résisté aux attaques de son adversaire, sauvant quatre balles de break à 3-1. Une troisième manche remportée par Andy Murray.

Stefanos Tsitsipas ne s’est pas affolé et après s’être fait manipuler la voute plantaire droite par un soigneur, il a peu à peu pris le dessus dans les échanges, quand Murray marquait le coup physiquement malgré une envie d’en découdre qui semblait décuplée.

Las, la logique a finalement été respectée et le Grec de s’imposer, tandis que son adversaire ne décolérait pas à la fin du match en s’exclamant plusieurs fois « c’est une put… de blague ! ».

« Rien n’a été facile aujourd’hui, j’ai dû faire des sacrifices sur le court pour revenir, mais je l’ai fait dans une ambiance qui était super », a réagi à chaud Tsitsipas qui affrontera au prochain tour le Français Adrian Mannarino (44e).

Stefanos Tsitsipas se défait en cinq sets d’Andy Murray