Autres articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Accéder à des soins, échanger avec un convenu, répondre au juge… Autant de démarches pour lesquelles le service public sollicite des interprètes, pour permettre aux agpendantts d’pendanttrer pendant communication avec les détpendantus. la problématique soulevée par la Contrôleur général des lieux de privation de liberté, Dominique Simonnot, dans un avis publié au Journal Officiel.

Un rapport pointe le manque d’interprètes pour les détenus étrangers